Etat de l’art de la nicotine

 

La nicotine est un alcaloïdes qu’on retrouve principalement dans les plantes de la famille des solanacées. A l’état naturel la nicotine est présente sous forme de sel (complexe ionique) dans la feuille du tabac, ce qui lui confère une plus grande stabilité.

Après différents processus d’extractions chimiques, la nicotine obtenue est sous forme liquide plus communément appelé “nicotine base” caractérisée par des propriétés basiques (pH aux alentours de 8).

 

Utilisation de la nicotine dans les e-liquides

 

Dans les e-liquides actuels, la nicotine est incorporée sous forme nicotine base. L’utilisation de cette nicotine base provoque un goût âcre qui peut être gênant, ainsi qu’un “hit” souvent trop intense à haut taux de nicotine. Toutefois, ce phénomène de hit est recherché par le vapoteur, mais peut être un frein lorsqu’il est trop intense pour les novices ou ceux qui ont besoin d’un apport nicotinique important. C’est à partir de cette constatation que les sels de nicotine apparaissent être une excellente alternative.

 

Intérêt des sels de nicotine

 

Dans un premier temps, il est important de préciser que le terme “sel” ne désigne pas fondamentalement une poudre ou tout autres cristaux. Le terme sel désigne un composé ionique (constitué d’ions positifs et négatifs) formant un produit neutre (sans charge nette).

 

Les sels de nicotine possèdent un comportement bien différent de la nicotine base. L’incorporation de la forme la plus stable de la nicotine dans un e-liquide permet une vape plus douce et harmonieuse. En utilisant les sels de nicotine, le vapoteur va pouvoir vaper un liquide fortement dosé en nicotine (maximum 20 mg/mL, TPD oblige) sans avoir un hit trop intense et le goût désagréable de la nicotine. Ce phénomène de hit moins intense s’explique par l’état physico-chimique de la nicotine dans le sel. En effet, la nicotine étant à l’état ionique, son absorption au niveau des muqueuses nasale et buccale est limitée, la rendant majoritaire au niveau des interfaces d’échanges pulmonaires. De plus, ceci permet une absorption plus rapide de la nicotine dans le sang dû aux larges surfaces d’échanges pulmonaires.

 

Utilisation des sels de nicotine

 

Les sels de nicotine sont obtenus par action directe sur le pH d’un e-liquide nicotiné en acidifiant légèrement l’ensemble. De plus, la nicotine sous forme de sel permet d’améliorer la stabilité du e-liquide face à des multiples stress tels que l’oxydation par exemple.

 

Les e-liquides au sel de nicotine sont élaborés afin d’être utilisés dans des conditions suivantes (délivrance plus efficace de la nicotine):

      Résistance comprise entre 1,5 et 2 Ohms.

      Puissance de vape dans un intervalle de 7 à 12 Watts.

      Vape serrée.

 

Nous déconseillons l’utilisation des sels de nicotine (surtout à 20 mg/mL) dans un dispositif sub-ohm et à haute puissance, ceci engendre un apport ainsi qu’une dégradation de la nicotine trop importante, rendant la vape inefficace.

 

Conclusion

 

L’utilisation de e-liquide au sel de nicotine apparaît être une excellente alternative à un problème que rencontre beaucoup de novice. En effet, la diminution du “hit” et du goût âcre de nicotine base permet une vape moins agressive tout en délivrant une quantité suffisante de nicotine. Néanmoins, les sels de nicotine ne sont pas exclusivement réservés au novice mais également aux vapoteurs confirmés qui ont besoin d’un apport nicotinique rapide et conséquent.